Le projet coach'abondance a permis, de février 2012 à février 2016, de mettre à la disposition des professionnels de la relation des informations et articles qui concourrent à leur professionnalisation.
Le projet est clos, nous avons le plaisir de vous offrir les contributions singulières des auteurs qui ont contribué au projet.

« Où cours tu ? Ne sais tu pas que le ciel est en toi ? » – Christiane Singer

Nous reprenons avec plaisir la publication des « livres de l’été« , à savourer sans prise de tête au bord de la plage …

Partagez vos lectures et vos coups de cœur avec les fidèles de coach’abondance ! Envoyez nous un court texte pour parler de vos émotions, vos ressentis, ce que ça vous inspire !

« Où cours tu ? Ne sais tu pas que le ciel est en toi ? »  - Christiane Singer (éditions Albin Michel)
Mon avis : un livre qui permet à la fois de se poser et de (re) mettre du sens dans sa vie. J’ai dévoré le livre de Christiane. J’en ai retenu que le monde est tel que je suis : le monde du dehors ne reflète que l’état de mon monde intérieur. Pour élargir ma représentation du monde, je dois travailler sur ce qui la limite : mes croyances, mes blessures et mes peurs. Ce sont nos représentations qui nous enferment. Nous croyons ce que nous voyons et nous voyons ce que nous croyons. Pour élargir notre vision, il est nécessaire d’élargir nos croyances. C’est ce qui me permettra de choisir mon destin et de devenir ce que je suis.

Je vous propose quelques morceaux choisis :
« Le sens de la vie n’est ni transmissible, ni héréditaire. »
« Ce sont les sens qui nous rendent le sens. Nos sens, maitres du sens, nous rendent la richesse originelle et nous délivrent du désir féroce d’avoir raison. »
« De la vie, que reste t’il sans peur et sans espoir ? »
« De quelle manière l’homme survit-il au choc de ne pas être relié à tout comme l’ont été ses ancêtres depuis le début des temps ? Quels substituts invente t’il ? »
« Le rite relie l’homme en permanence au sens originel. Ce monde visible est la réplique mystérieuse du monde invisible. »
« Ce sont nos représentations qui nous enferment. Nous vivons plus dans l’échafaudage de nos représentations que dans la réalité objective. Le réel, lui, n’a ni portes ni fenêtres, il est l’infini de l’infini de l’infini des possibles. »
« Est faux ce qui fleure la théorie. Est juste, comme en musique, ce qui soudain résonne de l’un à l’autre, se propage comme une onde vibratoire. »
« Nous ne sommes jamais les gardiens d’un accompli mais les co-créateurs d’un devenir. »

Transmis par : Laurent CLARET

Si vous avez aimé cet article, pensez à le partager :

Merci de nous laisser un message sur le

Articles suggérés

L’Âme du monde – Frédéric Lenoir
Premier livre de l’été, proposé par Laurent Claret. Mon coup de cœur pour « L’Âme du monde » de Frédéric Lenoir. ...
A lire cet été
A lire cet été
Canicule, plage ou campagne, un bouquin inspirant, ressourçant, à partager avec les lecteurs de coach’abondance ? C’est devenu une tradition estivale, ...
Yeruldelgger – Ian Manook
Yeruldelgger - Ian Manook
Je recommande ce livre parce que je n'ai pas pu m'arrêter une fois que je l'ai eu commencé - ou presque! C'est ...
Prendre soin de l’enfant intérieur – Faire la paix avec soi – THICH NHAT HANH
enfant intérieur
Dés les premières pages de "Prendre soin de l'enfant intérieur" dernier livre de Thich Nhat Hanh la compassion pour l'enfant intérieur ...
Va au bout de tes rêves – Antoine FILISSIADIS
Un livre qui aide à avoir le courage d'être soi et d'oser aller au bout de ses rêves en mettant à ...


Tous droits réservés : coach'abondance © 2012-2016